Fallait-il détourner les yeux, se boucher les oreilles, 

et la laisser dépérir sur ce balcon ?

En pleine canicule. Sans nourriture. Sans eau… 

Quelle loi respecter ? Celle de la propriété ? Celle du cœur ?

Il n’a pas fallu longtemps à Dominique pour trancher,

et voler au secours de….. non identifiée, bien sûr.

 

DSC00255

 

Son nom sera Fifi. 

Dominique la confiera à sa mère, Madeleine. 

Quelle mère n’a pas, au moins une fois, connu ça ?

Au cours des douze années qui suivirent,

Fifi a vécu en compagnie de Choupette, Nounours, puis Neige.

Fifi a au minimum treize ans.

 

Dehors, il y a aussi tous les laissés pour compte,

les descendants des chats  d’ habitants inconséquents,

pour qui faire stériliser est une pratique superflue.

Madeleine et sa voisine Christiane ont mené une campagne de stérilisation.

Ces chats libres ont des besoins auxquels elles subviennent.

Cela a un coût, en nourriture et en soins…

 

Vint un jour où Fifi refusa de manger.

Des examens coûteux furent proposés.

Ici survinrent les commentaires :

« Quand on n’en a pas les moyens, on ne prend pas d’animaux ! »

Malheureusement, c'est souvent des cœurs les plus démunis

que jaillissent les plus riches élans. 

 

Convenait-il de rappeler ce principe bien-pensant à Madeleine ?

La culpabiliser de ne pouvoir soigner Fifi ?

Ou convenait-il plutôt de lui proposer une aide financière. 

C’est ce qui fut fait. Fifi est soignée pour un problème cardiaque.

Nous espérons que le taux d’urée qui en résulte baissera assez.

De même que nous appelons de nos vœux un parrainage pour elle.

 

P.S. Dominique n’est plus. Et c’est dans la fourrure de Fifi,

une petite chatte de rien du tout,

que Madeleine recherche un peu de la chaleur des bras de son fils. 

Puisse cela durer longtemps…

 

=^..^=artine