GRIFélins

12 juillet 2019

[GRIF' En Peine] Née dehors en avril pour mourir en mai, de mère donnée contre bons soins : Mikado.

« Donne chaton... car je n'assume pas mon chat. »

« Donne chaton... car finalement j’ai changé d’avis et je trouve n’importe quelle excuse. »

« Donne chaton... sans penser qu’il finira peut-être en nourriture pour serpent. » 

« Donne chaton... car la stérilisation coûte cher et j'ai surtout mieux à faire de mon argent. »

« Donne chaton... car je participe à la surpopulation féline et je m'en fiche. »

« Donne chaton... parce que je me fous que ma femelle risque des tumeurs génitales et mammaires. »

« Donne chaton... car avant il était chaton mais maintenant il est adulte et ça ne m’intéresse plus. »

« Donne chaton... car ma chatte s'est sauvée avant le rendez-vous de stérilisation (bien sur !). »

« Donne chaton... parce que ma femelle doit connaitre le bonheur d'être maman

même si je lui enlèverai ses petits (trouvez la logique). »

« Donne chaton... parce que stériliser çà n'est pas naturel,

(mais nourrir aux croquettes bien sûr que oui !) »

DSC02537

« Donne chaton... parce que « donner contre bons soins » évite qu'ils finissent mal,

(les animaux maltraités tombent du ciel c’est bien connu.) »

« Donne chaton... car j'ignore le lien entre les adoptions entre particuliers

et le manque d'adoptions en refuges. »

« Donne chaton... car si ma femelle n'en fait pas les chats vont disparaître. »

« Donne chaton... parce que qu'il faut absolument qu'elle ait une portée pour sa santé,

je suis expert en santé animale et je sais l'expliquer réellement. »

« Donne chaton... car en fait je suis allergique mais deux mois après j’en reprends un. »

« Donne chaton... parce que je suis égoïste. »

A un moment quand est-ce que les gens vont comprendre et arrêter de trouver des EXCUSES BIDONS pour justifier leur irresponsabilité, leur stupidité, leur égoïsme !!! Les excuses bidons il y en a marre ! Arrêtez de faire reproduire vos animaux et d’encombrer refuges et associations, il y en a déjà partout des doudous ! 

STÉ-RI-LI-SEZ !!

Texte anonyme recopié

 


07 juillet 2019

[GRIF' Éthique] Une allée des droits des animaux inaugurée à Draguignan. Un Maire qui tient ses promesses!

"À l’occasion de l’inauguration du jardin Béatrice de Provence,

une allée dédiée au droit des animaux a également été dévoilée.

Là où a été disposée une stèle à la mémoire de Chevelu."

image-draxxq201_al_allee-droit-des-animauxPhoto Adeline Lebel

Double inauguration, ce samedi matin, au sein de l’ancien jardin de la Butte aux Herbes,

qui porte désormais le nom de Béatrice de Provence.

Après s’être livré à un rappel historique sur le ton de la passion,

le Maire, Richard Strambio, dévoilait la plaque dédiée à la reine de Provence....

Unknown

http://www.grifelins.com/archives/2017/06/04/35351670.html

http://www.grifelins.com/archives/2018/04/06/36296722.html

http://www.grifelins.com/archives/2019/05/31/37393827.html

Unknown-1

 

Merci Monieur le Maire! 

https://www.varmatin.com/vie-locale/une-allee-des-droits-des-animaux-inauguree-a-draguignan-ce-samedi-chevelu-nest-pas-mort-il-est-en-chacun-dentre-nous-395952?fbclid=IwAR05CsHonRMRQMxU9bFZ-72EVeE2oNTjzdVcmGiWl7TJLliHsNGNSWQT3ek

17 juin 2019

GRIF' Abrite] Qui pour eux? Nikita, Iris, Stan et leur maman Pepper.

Coucou! Nous sommes deux soeurs jumelles...

Notre mère a été abandonnée gestante...

Arriva ce qui devait arriver...

Vanessa heureusement a ouvert son coeur, et... son porte-monnaie.

IMG_20190616_155018~2

Nous les filles, Iris et Nikata

IMG_20190616_154128

   Stan, notre frère

IMG_20190509_203731

Et Pepper, notre mère.

Elle sera stérilisée dès notre sevrage.

Les bébés ça suffit! 

Notre grande soeur, Domino, a été opérée.

Ouf, elle aussi était déjà en début de gestation.

Bien trop jeune...

Elle aussi également candidate à l'adoption, toute belle et gentille.

IMG_20190414_115954~3

Elle est obligée de vivre dehors.

Vanessa en prend soin, mais doit la quitter le soir,

le coeur gros...

Elle n'a pas la possibilité de la garder chez elle.

Et vous, dites, peut-être que vous pourriez?

 

Si vous craquez, voici le téléphone de Vanessa:

06 30 25 57 71

Nous vivons dans le 57

 

Et souvenez-vous bien

qu'un chat c'est pour la vie!

 

=^..^=artine et la famille Pepper

 

15 juin 2019

[GRIF' Auteurs] Vous n'avez rien compris au comportement de votre chat!

"Vous pensiez comprendre les différents comportements de votre chat?

Et bien vous aviez tout faux!

Ce vétérinaire a affiché sur son tableau d'autres explications

concernant le comportement des chats

et c'est à mourir de rire!"

affiches-comportements-chats-10

 

 

 

affiches-comportements-chats-14

 

 

affiches-comportements-chats-15

 

etc...

Source :

http://animaals.com/2017/09/30/veterinaire-a-affiche-15-explications-hilarantes-comportements-chat/?fbclid=IwAR3V8-cLziJo1WX09eUybqK6DHsiqvNlwVahSQqOOKBEow0vSeb-ZgnELws

 

09 juin 2019

[GRIF' Hommage] Allée des droits des animaux à la mémoire de Chevelu inaugurée le 6 Juillet 2019!

Je me joins auourd'hui à leur victoire :

"Quand on vous disait que l Équipe de l'Affaire CHEVELU

ne lâchait jamais rien....

Voilà l Allée en hommage à CHEVELU

et aux autres animaux martyrisés

sera inaugurée le SAMEDI 7 JUILLET !"

Ghislaine Lecocq

62184735_2352984001430843_493133262865039360_n

 

 

Venez nombreux!


31 mai 2019

[GRIF' En Peine] Hommage à Chevelu par Me Isabelle Terrin son avocate et amie.

Je partage aujourd'hui ce puissant et bouleversant poème,

ce cri...

HOMMAGE A CHEVELU

61374249_10219364632610180_2113097937964761088_o


"Bonjour c’est CHEVELU, le matou dracénois,
Le beau chat de gouttière mâtiné d’angora.Hommage à Chevelu, par Me Isabelle terrin, son avocate et amie
Je viens vous raconter ma vie et mon trépas, 
mes errances, mes fulgurances et mes émois.
J’étais le chat le plus affectueux du quartier,
celui que l’on venait nourrir et câliner.
Avec mes beaux yeux verts riboulant de tendresse.
J’adorais les papouilles et aussi les caresses.
Jamais un coup de griffe, jamais une baston
ma seule mélopée était un doux ronron.
**********
A la froide saison, l’hiver au vent mauvais, 
je ne côtoyais pas volontiers la grande ourse
mais en chat malicieux j’avais de la ressource
et me trouvais toujours d’improvisées tanières
où je m’assoupissais à l’abri des lumières, 
tapi, tranquille, bienheureux et lové.
Quand la faim me gagnait et tiraillait mon ventre, 
elle me poussait la gueuse à sortir de mon antre,
partir à la recherche de quelques nourritures.
Affaibli, affamé, perclus de courbatures, 
je frôlais les murs noirs, longeais les caniveaux,
et les chats de gouttière trouvaient ça rigolo.
C’est vrai que j’ai connu ces moments de disette, 
où il n’y avait vraiment plus rien dans ma musette, 
qui m’ont conduit parfois à fouiller les poubelles
à la recherche d’arêtes ou des carcasses frêles.
Mais la plupart du temps je partais en ballade
sous des balcons amis miauler ma sérénade
et montrer patte blanche. J’étais un bon matou
et j’avais des amis ma foi un peu partout. 
Abandonné par l’homme, ce pleutre, ce blaireau, 
j’ai tôt fait de créer des bonheurs magistraux. 
A la belle saison, l’été au zéphyr doux, 
J’étais soudain saisi d’ineffables ardeurs,
me poussant vers la ville profonde et ses clameurs.
Je partais flamboyant courir le guilledou,
fier comme Artaban, et la queue en panache,
Je filais vers l’amour du vent dans les moustaches.
J’en ai connu des moments forts, incandescents, 
où je faisais la fête jusqu’au soleil levant
là dans mon pré carré, sur cette place aux herbes,
où je venais me divertir avec superbe. 

Je n’étais pas vraiment un matou de gouttière
qui connaît de la rue les pièges et les ornières.
Ancien chat domestique j’étais un peu crédule, 
Et il m’aura fallu rencontrer des crapules
m’encercler tout à coup les yeux remplis de haine. 
Ils étaient gladiateurs, et j’étais dans l’arène.
Ils m’ont pris par la queue et ont frappé si fort
Vociférant de hargne, et sans aucun remord.
Et ils ont rigolé de ma courte agonie,
de la vie qui partait depuis mon corps meurtri.
Ils ont gagné, et changé mon adresse cosmique.
Ils m’ont tué, et ils ont trouvé ça comique.
*************
J’habite désormais dans un autre univers
D’où je vois les écrans de vos ordinateurs
Et mon minois cerclé d’étoiles et de cœurs.
Moi le chat affectueux, ronronnant, aux yeux verts,
Je sais que vous cherchez du crime les auteurs,
Je vous regarde faire et je vous encourage,
J’habite dans le ciel, j’ai pris de la hauteur
Mais mon âme divague encore dans les parages"
Chevelu et Isabelle Terrin
son avocate et amie.

C'est le jour où tu nous a quittés. Le 31 mai 2017 - deux ans déjà - Où un misérable t'a donné des coups de pied mortels. J'ai vécu avec toi, t'ai imaginé, t'ai aimé. Le paradoxe humain fait que je ne peux plus aller sur ta page, alors que je t'ai donné le meilleur de moi, je t'assure. Mais tu es et pour toujours dans mon coeur, et ce poème te fait revivre un peu. I. T.

 

27 mai 2019

[Coup de GRIF'] Le Parti Animaliste va saisir le Conseil d'État pour fraudes!

"Des centaines de fraudes nous sont rapportées partout en France

(bulletins non livrés par les préfectures, restés dans les cartons ou cachés, etc...).

Face à l'étendue des irrégularités et à la gravité de leurs conséquences,

le Parti Animaliste s'apprête à saisir le Conseil d'Etat."

Parti animaliste

59920357_10218336205134643_4553526397393436672_n

Les bulletins étaient bien présents, en nombre,

à 57 Aulnois-sur-Seille.

=^..^=artine

23 mai 2019

(GRIF' Auteurs] Le chat qui venait du ciel par Hiraide Takashi

Voici un roman touché par la grâce, celle d'un chat " si petit et si frêle

qu'on remarquait tout de suite ses oreilles pointues et mobiles à l'extrême ".

51poJUgaXjL

"Quand un jeune couple emménage un jour dans le pavillon d'une ancienne demeure japonaise, il ne sait pas encore que sa vie va s'en trouver transformée. Car cette demeure est entourée d'un immense et splendide jardin, et autour de ce jardin, il y a un chat. Sa beauté et son mystère semblent l'incarnation même de l'âme du jardin, gagné peu à peu par l'abandon, foisonnant d'oiseaux et d'insectes. Tout le charme infini de ce livre tient dans la relation que le couple va tisser avec ce chat qui se fond dans la végétation exubérante pour surgir inopinément, grimpe avec une rapidité fulgurante au sommet des pins gigantesques, frappe à la vitre pour se réconcilier après une brouille. Un charme menacé, car ce qui éveille en nous la beauté et appelle le bonheur est toujours en sursis... Hiraide Takashi, qui est avant tout poète, a insufflé une lumineuse et délicate magie à cette histoire du " chat qui venait du ciel ", son premier roman, largement autobiographique."

 Bientôt la Fête des Mères!

Si vous avez une mère à chat,

courez vite le lui acheter!

 

Vous pouvez aussi vous l'offrir à vous même bien sur...

=^..^=artine

 

 

18 mai 2019

[Coup de GRIF'] Non, je ne suis pas complice de la maltraitance des tigres!

Face aux commentaires blessants, diffamants ou injurieux

proférés à mon encontre et à celle de ma page,

tigre-du-Bengale-Inde

suite à ma publication sur Face Book d’un tigre se reposant dans un grand carton, publication qui n’avait pas d’autre ambition que de pointer les traits communs aux félins, que ceux-ci soient grands ou petits, sauvages ou domestiqués, je viens réaffirmer ma position catégoriquement contre toutes formes d’exploitation, d’enfermement ou de cruauté appliquées aux animaux, où que ce soit. et quels qu’ils soient. La protection animale ne bénéficie en rien de ce genre de lynchage stérile. Ce tigre me semblait ne manifester aucun signe de maltraitance ou de détresse. Certain(e)s l’ont imaginé emprisonné dans un garage. Il pouvait tout aussi bien être mis en quarantaine pour soins dans un centre par exemple. Beaucoup l’ont vu regretter sa nature perdue. Quelle nature mon Dieu ? Celle de la déforestation ? Celle de l’agriculture intensive ? Celle du braconnage ? Sans la sonnette d’alarme tirée par la communauté scientifique et relayée par les réseaux sociaux, cette merveilleuse force de la nature justement, aurait disparu depuis longtemps…

60622108_2785788484783078_3112734348994936832_n

Aussi je continue à penser et espérer que cet amoureux des cartons n’est autre que l’un des bénéficiaires des nombreuses actions de protection qui se développent partout dans le monde par ceux qui écrivent, témoignent, luttent et agissent, au lieu de  rager en agitant infructueusement leur petite souris, tout en me vouant aux gémonies pour complicité de maltraitance. Il n'en reste pas moins que la calomnie est toujours douloureuse... 

Je remercie d'avance  tous ceux qui apprécient

mon action et mes articles de commenter et partager. 

=^..^=artine

17 mai 2019

[GRIF' Écoute] L'amour de ma vie est borgne : Jigsaw et Laetitia.

"Chalut!  J'ai un beau chat et j'aimerais le montrer au monde entier!

Il est noir et borgne et c'est l'amour de ma vie."

59763229_839394386436236_4568723383256088576_o

 
"Je l'ai sauvé il y a maintenant 5 ans en étant sa famille d accueil 

Il avait 5 semaines et ne pesait que 360 grammes...

Entre la vie et la mort.

Nous nous sommes battu ensemble et aujourd'hui il rayonne de beauté. 

Pourriez vous le partagez sur votre belle page

afin qu'il soit connu comme il le mérite ?

Merci beaucoup d avoir prit le temps de me lire.

Je vous laisse le lien de sa page."

Laetitia 

https://www.facebook.com/Jigsaw-Le-Borgne-332237453818601/