"Vous qui prétendez que faire avorter une chatte errante va la traumatiser gravement,

vous êtes sérieux ?" 

54428457_2057673247615334_299036629832564736_n

"Vous croyez que la vie d'une chatte errante est un chemin de roses ? Vous imaginez qu'elle ne subit pas des avortements spontanés, des mise-bas qui tournent au drame, un degré très élevé de mortalité infantile ?Le traumatisme de la perte d'un fœtus ou d’un chaton est un luxe qu'une chatte des rues ne peut pas se permettre. Une chatte des rues vit en permanence au contact de la souffrance, de la peur et de la mort. Ce n'est certainement pas un avortement chirurgical fait dans des conditions optimales de confort, d’asepsie et de tranquillisation qui va la plonger dans la dépression."

"Les chattes errantes que vous prétendez préserver ont, au final,

infiniment plus de courage que vous qui n'assumez pas,

mais leur faites porter la responsabilité de vos choix." 

Véronique Gauthier