Le résultat de la consultation publique en 54 vient d'être publié.

Le Préfet va prendre l'arrêté préfectoral autorisant

la destruction de 1000 renards de plus par tir de nuit.

renard dans la neige

Cela démontre que les services de l'Etat ne se préoccupent

ni de la biodiversité,

ni des avis fournis par les scientifiques,

ni des résultats de la consultation publique.

Des chercheurs indépendants dénoncent  l'extraordinaire double jeu de certains collègues qui, avec leur casquette de scientifiques démontrent que la destruction du renard conduit à des effets opposés à ceux souhaités en terme sanitaire, alors qu'avec leur casquette de chasseurs ils disent l'inverse, c'est-à-dire les aberrations que les chasseurs veulent entendre, telles que :  

« Vous voulez plus de gibier ? Flinguez les renards ! »

« Les renards ne régulent pas les rongeurs »

Certains poussent même l’ambiguïté, ou devrais-je dire l’immoralité à l’extrême, en exprimant sur le terrain leur passion de la chasse au renard,

gibier particulièrement intéressant et se montrant à la hauteur de leur demande!

 

Petits plaisirs largement financés sur le dos des contribuables et

des organismes de protections de l'environnement qui,elles, perdent leurs subventions!!!

 

Ah! Si les renards pouvaient voter!!!

 

=^..^=artine