01 novembre 2019

[GRIF' Auteurs] Épitaphe d'un chat par Joachim Du Bellay à son regretté Belaud

 Que ce chagrin ancien est bien dit, et comme en ce jour il nous parle... Maintenant le vivre me fâche ;Et afin, Magny, que tu saches,Pourquoi je suis tant éperdu,Ce n’est pas pour avoir perduMes anneaux, mon argent, ma bourse ;Et pourquoi est-ce donques ? pour ceQue j’ai perdu depuis trois joursMon bien, mon plaisir, mes amours.Et quoi ? ô souvenance grève !À peu que le cœur ne me crève,Quand j’en parle, ou quand j’en écris :C’est Belaud mon petit Chat gris : Belaud, qui fut par... [Lire la suite]