Oh qu’il est loin le temps où la caisse de transport

s’était ouverte sous ton poids,

mon gros chat-citrouille…

Tu es si svelte à présent!

DSC06513

Le diabète a frappé.

J’ai bien essayé de négocier avec toi, mais la piqure biquotidienne, pas question, tu t’y opposes. Alors, on avance à peu près : les sachets diététiques, c’est pas vraiment fameux, d’accord, mais distribués à la demande et en les aromatisant avec un peu d’ingrédients appétants, ça ne passe pas si mal. Adieu le format citrouille, et le poil flamboyant mais... Pas de coma. Pas de démarche plantigrade. Tu manges, tu bois, tu fais tes besoins, un petit tour dehors, une sieste, et on recommence. Et surtout, la plaie suintante que tu traînais depuis des années, venant de l’oreille interne, a spontanément guéri. Ça, c’est un bon signe, pas vrai? Alors, cher Rouminou, souhaitons nous de continuer longtemps ainsi. =^..^=artine