Un petit garçon pleure son chaton

236337279_2991795854473650_8782857023208642961_n

"En arrivant avant hier sur un de mes sites de protection des chats, je remarque un petit garçon assis. Dès que je me gare, il vient vers moi, comme s' il m'attendait ! Il me dit " Madame, est ce que vous pouvez m'aider , j'ai perdu mon petit chat " . Et là, il me montre, avec ses mains, la taille d'un chaton . Je lui pose des questions, et j'apprends que c'est un chaton noir d'environ quatre mois qu'il a depuis peu, et qu'on lui a donné. Je lui réponds que moi, je n'ai pas vu de chatons dans ce secteur, et lui demande s'il s'est échappé. ll me répond que non , qu'ils le laissaient aller dans le jardin qui donne sur les jardins des riverains, et que son voisin l'a pris. Qu'il le voit dans l'arbre à chat par la fenêtre. Je lui demande si le chaton avait été emmené chez le vétérinaire pour être identifié, et il me demande ce que c'est. Je lui explique que, si c'est le cas, il a un carnet de santé qui pourra prouver que c'est le leur. Si c'est le cas... Mais que le chaton qu'il a vu est peut être un autre chaton, donné, lui aussi. Alors le petit garçon me redemande si je peux l'aider et je lui réponds que, malheureusement, faute de preuve, je ne peux rien faire . Je lui demande si ses parents sont au courant de la présence d' un chaton noir chez les voisins. Il me répond que non, mais qu'il va demander à son beau père d'y aller quand il sera réveillé. iI est 11h du matin, et ce petit garçon est tout seul sur un parking, alors qu'il a, à vue de nez, à peine six ans ! 
L' histoire m'a fait mal au coeur. Je lui ai gentiment expliqué
qu'on ne laisse pas un chaton de trois quatre mois sortir,
surtout près d'un parking,
et que lui donner une identité permet de le protéger .
Cela ne l'a pas consolé.
Pauvre gosse..."
Célia Hoerter