"Il aura fallu attendre près de 300 ans pour que la nature et la vie reprennent leurs droits dans le massif vosgien. Ce printemps, la femelle lynx Lycka, relâchée en mars 2020 dans les forêts du Palatinat (Allemagne), a mis au monde deux petits. Ils ont été géolocalisés par les techniciens allemands du programme Life en Alsace. Une bonne nouvelle pour la biodiversité mais le chemin est encore long pour une réelle réintroduction du lynx dans les Vosges."

safe_imageDeux jeunes lynx en forêt • © Philippe Clément/MAXPPP

"Ce massif pourrait héberger une trentaine d'individus.

Nous en sommes à trois ou quatre, uniquement des mâles.

Leur pérennité est menacée."

"Car si côté allemand, une réelle politique volontariste de réintroduction de l'espèce a été mise en place, dans les Vosges on en est bien loin. "Non seulement le peu de lynx qu'il y a se fait abattre par des gens sans vergogne alors que nous parlons bien d'une espèce protégée mais le gouvernement refuse de réintroduire des femelles lynx dans le massif. Pour chaque lynx abattu (un en 2003, un autre en 2020), il faut en réintroduire deux. Dont au moins une femelle. C'est simple."  Une pétition avait été mise en ligne en ce sens.

Stéphane Giraud, Directeur d'Asace Nature