DSC05821

 

Il avait été chassé de l'école car trop proche des enfants!

Comment en sommes-nous arrivés là.....

Installée depuis 20 ans dans un petit village pas si sympathique que ça, j’ai vite été affligée par la vue de la misère des chat(te)s erran(te)s. Je me suis attelée très vite à leur protection et stérilisation. J’ai fondé et dirige dans ce but un réseau intercommunal. Dans un premier temps sur mes propres deniers puis avec l’aide de la SPA et de la Fondation Brigitte Bardot, des centaines de naissances ont été évitées.

J’ai contribué à l’évolution des mentalités à tel point que notre Maire est venu spontanément me proposer ce matin un petit budget, certes modeste, mais à la très forte portée symbolique. J'entends déjà certain(e)s ayant-droits, oublieux de leur propre indifférence, s'offusquer de ce que les fonds publics viennent ainsi pallier à la lâcheté des abaondonneurs. Moi, je dis merci!

Nous avons fait des demandes de bons de stérilisation pour l’année 2020. La FBB Bardot ne manque jamais à l’appel, mais il se trouve que pour des raisons budgétaires que je comprends, ces bons nous arrivent souvent bien après les mises-bas. Or, une des bénévoles a repéré 6 chattes dont une gestante… Les avortements tardifs nous sont toujours douloureux, mais nous pensons, à notre coeur défendant, plus sage de s’y résoudre, en prenant toutes les précautions post-opératoire pour la chatte. C’est donc dans l’urgence que je me permets de venir solliciter votre aide, afin que ces petits miséreux ne voient pas le jour et que leurs mères puissent vivre une vie de chatte libre nourrie, soignée et protégée. J’abrite actuellement 10 chat(e)s très âgés, en demande de soins médicaux (IRC, cancers inopérables…) et/ou très craintifs, tous victimes de lâches abandons et/ou d'ndifférence. D'autres, plus jeunes, bénéficient des soins, et de l'abnégation des bénévoles qui oeuvrent alentour, avec l'accord de leurs Maires, offrant un service mal reconnu, trop souvent moqué  et qui n'en reste pas moins d'utilité publique.

Je remercie ceux et celles qui nous soutiennent. Ils se reconnaîtront.

Des dizaines de petites victimes sont en train de naître.

Nous savons que ce que nous faisons est juste.

C'est de soutien financier que nous manquons.

 

=^..^=artine