Face aux commentaires blessants, diffamants ou injurieux

proférés à mon encontre et à celle de ma page,

tigre-du-Bengale-Inde

suite à ma publication sur Face Book d’un tigre se reposant dans un grand carton, publication qui n’avait pas d’autre ambition que de pointer les traits communs aux félins, que ceux-ci soient grands ou petits, sauvages ou domestiqués, je viens réaffirmer ma position catégoriquement contre toutes formes d’exploitation, d’enfermement ou de cruauté appliquées aux animaux, où que ce soit. et quels qu’ils soient. La protection animale ne bénéficie en rien de ce genre de lynchage stérile. Ce tigre me semblait ne manifester aucun signe de maltraitance ou de détresse. Certain(e)s l’ont imaginé emprisonné dans un garage. Il pouvait tout aussi bien être mis en quarantaine pour soins dans un centre par exemple. Beaucoup l’ont vu regretter sa nature perdue. Quelle nature mon Dieu ? Celle de la déforestation ? Celle de l’agriculture intensive ? Celle du braconnage ? Sans la sonnette d’alarme tirée par la communauté scientifique et relayée par les réseaux sociaux, cette merveilleuse force de la nature justement, aurait disparu depuis longtemps…

60622108_2785788484783078_3112734348994936832_n

Aussi je continue à penser et espérer que cet amoureux des cartons n’est autre que l’un des bénéficiaires des nombreuses actions de protection qui se développent partout dans le monde par ceux qui écrivent, témoignent, luttent et agissent, au lieu de  rager en agitant infructueusement leur petite souris, tout en me vouant aux gémonies pour complicité de maltraitance. Il n'en reste pas moins que la calomnie est toujours douloureuse... 

Je remercie d'avance  tous ceux qui apprécient

mon action et mes articles de commenter et partager. 

=^..^=artine