L'avez-vous lu?

Je l'ai commandé pour ma Fête.

Je l'attends.

Attendre un livre, c'est déjà lire...

Vivre-avec-un-inconnu

 Le mot de l'éditeur:

"Si l'on en juge par le trafic internet généré par les vidéos les mettant en scène, la popularité des chats ne connaît plus de limites. Ce petit félidé est du reste fortement présent dans bien des foyers, tout en restant un troublant inconnu, comme le démontre avec brio Florence Burgat dans cet opuscule mêlant philosophie pratique et humour du quotidien. Embrassant plusieurs aspects de la vie en communauté avec cette bête à poil, Vivre avec un inconnu parlera à bien des lecteurs, pour peu qu'ils aient eux aussi passé un peu de temps avec ce compagnon espiègle !"

Le commentaire qui m'a convaincue:

Il n'est pas nécessaire de vivre avec un chat pour être captivé par ce livre au sous-titre juste et éloquent: le lecteur est plongé dans l'intimité du chat, de l'espèce chat domestique, mais aussi dans l'intimité d'un individu et de son existence particulière. Le texte nous amène joliment, d'une miette philosophique à une autre, à frôler son poil, son regard, ses gestes. Nous y gagnons, en plus de l'immense plaisir de la lecture, une certaine aisance libérée, philosophiquement éclairée, dans la fréquentation des animaux et également l'impression d'être clairvoyant en les côtoyant de manière à la fois contemplative, émue, rationnelle, éthique. J'aurais aimé que ce livre ne fût qu'un chapitre d'un long développement allant d'espèce en espèce pour prolonger cette expérience transmise, la connivence livresque et le parcours mystérieux des relations avec d'autres existences, celles des animaux, vu et analysé de cette manière élégante et légère par un autre humain.

Litsa D