Oridermyl est une pommade auriculaire indiquée chez le chien et le chat dans le traitement des otites externes mixtes d'origine bactérienne, fongique et parasitaire. Elle contient de la perméthrine hautement toxique pour le chat.

Sacha n’a pas supporté!

 

22279783_1960452990898839_8409599263675838969_n

 

Clara est très remontée contre la vétérinaire qui a vu Sacha en première consultation,

et s’est contentée de faire une injection vomitive.

 

"J'ai la haine!!! Il est 4 heures du matin, et je reviens de chez le véto qui m’a gardé Sacha en hospitalisation car il a été pris de convulsions… et il a perdu encore 200 gr. En 2 jours !!! Avant de l’emmener, j’avais appelé le centre anti-poison qui m’a dit qu’on n’aurait jamais dû me vendre ce médicament, qu’il est interdit de donner des produits à base de perméthrine aux chats… D’ailleurs la véto qui me garde Sacha, qui n’est évidemment pas celle qui m’a vendu cette merde, n’utilise plus de produits à base de perméthrine depuis des années […] On aurait du lui nettoyer les oreilles, le mettre sous perf pour le réhydrater, ce qui laurait obligé à pisser pour évacuer cette merde!!! Et lui faire une prise de sang pour voir si le foie na rien." 

 

"La perméthrine provoque des symptômes principalement nerveux. Elle épuise les cellules nerveuses et finit par provoquer leur mort. La sensibilité accrue du chat est encore discutée aujourd’hui. On évoque aussi une hypothèse génétique pour cette sensibilité accrue car tous les chats ne semblent pas avoir les mêmes seuils de sensibilité.

On peut donc observer chez un chat intoxiqué, dans les premières 24 heures, les signes cliniques suivants :
- hyperthermie
- mydriase
- hypersalivation
- démarche ébrieuse, incoordination motrice, ataxie
- hyperesthésie, trémulations musculaires
- convulsions.
- on note également des troubles digestifs : vomissements, diarrhée, anorexie…

Des complications peuvent faire suite à ces symptômes si aucun traitement n’est mis en place. Si les convulsions ne sont pas maitrisées, les dommages sur le cerveau peuvent être irréversibles (œdème cérébral...). Le décès survient quoi qu’il arrive dans 9 à 20% des cas. Le pronostic dépend de la prise en charge : si les trémulations et les convulsions sont rapidement maitrisées, il est plutôt favorable.

 

 

La majorité des chats recevant un traitement efficace,

retrouvent un état clinique normal en 24 à 72 heures,

sans séquelles."

 

Heureusement, grâce à la vigilance de Clara, Sacha va bien mieux.

22550458_1967981840145954_1230848141928789944_o

 

Soyez le également!

 

P.S. En cas de gale des oreilles, pensez-à la pipette Srongold plus!

Le 9 février 2017, la Commission européenne a autorisé la mise sur le marché du Stronghold® Plus (sélamectine/sarolaner),

combinaison de parasiticides à application locale 

qui traite contre les tiques, les puces, la gale auriculaire, 

les poux et les nématodes gastrointestinaux 

tout en prévenant de la dirofilariose chez les chats.

 

Tout ça en un seul geste!

117397834http://www.grifelins.com/archives/2017/09/17/35683671.html

 https://www.wanimo.com/veterinaire/urgences-du-chat/intoxication-a-la-permethrine-chez-le-chat.html

 http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=ORIDERMYL

 

 

=^..^=artine