Un toit, des copains, et maintenant une marraine Dolorès! Elle est pas belle, la vie?

Pour Pissenlit, il n'en a pas toujours été ainsi. Loin s'en faut!

Naturalisée griféline en 2009, on peut dire qu'elle l'avait échappée belle.

DSC05679

En effet, sans autre forme de procès, elle avait été déposée à la clinique vétérinaire,

assortie du règlement de son euthanasie...

Motif : "a pissé dans le lit."

 

Alors, passer 24 heures dans un caisse de transport, cernée de pensées négatives,

ça vous marque une chatte.

 

Il en a résulté un tempérament irrémédiablement stressé,

assorti d'un dérèglement intestinal chronique.

 Smecta et ration ménagère parviennent à endiguer le problème.

L'anxiété est restée tenace.

 

Inutile de dire que les adoptants ne se sont pas précipicités.

Griféline, elle est restée.

Alors, quand Dolorès a proposé son aide, c'est à elle que j'ai tout de suite pensé..

 

DSC05663Ici, avec Mimile, un bon gros père tranquille.

 

DSC05683Toujours sur ses gardes, malgré les années...

 

DSC05682

 

 Pour Pissenlit, petite chatte meurtrie,

un grand, grand merci à Dolorès, sa marraine!

 

=^..^=artine