Plume n'est plus. Emmanuelle a besoin de notre soutien.

"Plume, ma vieille mémère Plume s’est éteinte ce lundi 1er Août, dans la nuit, sans souffrir.

Au revoir ma Plume...

Plume

Elle est partie comme elle l'a souhaité.

En mars, alors qu'elle ne voulait plus manger, qu’elle avait maigri, et respirait en accordéon, j'avais fait venir par deux fois Heide, la vétérinaire au grand cœur, pour la faire euthanasier. Les deux fois, elle s'était défendue comme un beau diable, bien décidée à vivre encore. Heide m'avait alors dit : "Plume n'est pas prête, Emmanuelle, laissons la." Et Plume avait continué sa petite vie, présente aux moments des repas, réclamant un peu de pâtée, dont elle ne mangeait d’ailleurs que deux bouchées. Pas plus câline que d'habitude... Pas moins non plus...

Elle n'aimait pas beaucoup les humains, Plume… ni les chats. Elle m'aimait un peu.. parfois... à sa façon... Moi, je l'aimais, comme elle était. Sans rien attendre en retour. Je la remercie d'avoir accepté de voir s'agrandir le cheptel des chats, sans finalement avoir trop "roumégué ». Elle se contentait de cracher sur les autres, mais avec si peu d'agressivité ! C'est vrai, Plume terrorisait parfois les êtres humains : il y a 13 ans, dans son jeune âge, elle avait  empêché un plombier d'entrer dans la maison! Plume a choisi sa fin, indépendante,  jusqu'au bout. Elle s'est endormie sous le lit.

Je regrette juste de ne pas avoir été chez moi ce dernier soir, ni les précédents…

Au revoir, Plume. Je t'aime, mon chat bizarre…"

 Emmanuelle

 

S'il te plait, Plume, fais un coucou à Bambi,

un étoile filante pour qui Emmanuelle nous avait apporté un petit marrainage.

 

Bambi Tricky et kamala 009

 

=^..^=artine