On remet le couvert ! Le Préfet 54 ouvre la consultation publique pour le département de Meurthe et Moselle.
Ici, il s'agit de plus de 50% du département avec une autorisation de destruction du renard par tir de nuit permettant
le prélèvement de 1 000 renards, en plus des destructions habituelles,
sous couvert de protection de l'environnement...

111629860

 

111803066

 

111682496

 

« Nos terroirs ne sont pas des terrains de jeu où tout doit être stérilisé pour maintenir des cocottes d’élevage uniquement destinées à distraire quelques porteurs de fusil.

Est-il utile de rappeler que le renard est un prédateur efficace des rongeurs, et qu’il se montre extrêmement utile à l’agriculture ? Ces massacres coûtent cher à tous, il est temps d’y mettre fin. Nous adressons ce jour une lettre au préfet afin qu’il prenne ses responsabilités de représentant de l’État, garant de l’intérêt public, et non pas des intérêts d’une minorité irresponsable"

écrivait déjà en Février 2015 Jean François Dumas

 

Les justifications de ces tirs nocturnes sont un tissu de mensonges!

Y sont prétextés la prolifération excessive de renards: mensonge!

Les risques accrus de transmissions de l'échinococcose: mensonge!

Etc... Tous arguments invalidés par des instances scientifiques indépendantes.

C'est grave!

L'Etat mépriserait-il les scientifiques qui n'avancent pas la main sur la couture du pantalon?

L'Etat marcherait-il sur des dispositifs tels que les Conseils Scientifiques des strucutures dédiées à la biodiversité (FRB)?

De qui et de quoi la persécution inique de cet animal est-elle la faible partie émergée?

A qui la déraison d'Etat donne et donnera-t-elle le pouvoir insatiable de détruire et détruire encore?

 

 

Contre ce projet,

pour lui,

 

111803248

 

écrivez à:


ddt-afc@meurthe-et-moselle.gouv.fr

 

Vous n'avez que jusqu'au 9 Décembre 2016 à minuit

C'EST URGENT!

Merci!

 

=^..^=artine