Simultanément à la joie éprouvée au retour de Daisy, la peine frappe malheureusement une famille de notre village.

 

White_Angel_RT

 Après 3 longues semaines de recherches, Sylvie a retrouvé un matin son White agonisant sous une voiture : squelettique,  fourrure crème maculée de cambouis, regard bleu noirci, enfoncé, au-delà déjà... Elle l’a pris dans ses bras. Il a ronronné. Il est décédé chez eux, chez lui… maigre consolation.

Jacques dit qu’il a été empoisonné. Son chagrin s’ exprime en cette simple phrase. Sylvie préfère ne pas penser. Elle cultive le triste espoir d’une curiosité de chat qui aurait mal fini… Si seulement il s’était piégé lui-même et avait réussi à se dégager au prix d’un effort « surfélin », son splendide et fier White de 7 ans! Qu'on ne se soit pas "amusé" avec lui!...Elle ne s'explique pas pourquoi sa queue était devenue filiforme et démesurée…

Je resterai aussi sobre qu’eux. White je te connaissais depuis longtemps. Je faisais partie de ton territoire. Tu manques cruellement à ton territoire.

white

 De la même mère, la somptueuse Moustique disparue, elle aussi mystérieusement, il nous reste tes 2 demi-frères Pirate et Gamin, alias Joker.

Mêmes yeux azuréens...

farniente à la chatterie et au chateau 006Pirate

gamin 003Gamin alias Joker

White, puisse ton âme les guider et leur inspirer la prudence…

les châmes

Je suis triste à double titre : Comment ne pas me demander pourquoi ces malveillants  haïsseurs de chats ne savent pas se réapproprier mon action qui va dans le sens de la diminution d’une population qui les incommode ? Comment ne pas me dire qu’ils amalgament dans un raisonnement aussi incohérent que nauséeux le vrai travail de protection et les relents de sorcellerie qui  enfument leurs pauvres cerveaux ?

Comment ne pas me dire que ces pauvres bêtes sont pour une part victimes de mon zèle à les protéger ?

 

Mais comment ne pas continuer à endiguer pour le bien commun leur prolifération par la stérilisation?

Oui, comment ne pas continuer, quitte à assumer l’étiquette de « castreuse de chats »?

Et comment ne pas rappeler encore et encore que :

Séquestrer 3 jours un animal identifié, c’est du vol passible de poursuites !

Empoisonner, séquestrer, priver un animal de nourriture, c’est de la cruauté passible de lourdes peines

pouvant aller jusqu’à de la prison ferme !

 

 Certains qui croyaient leur pouvoir de nuisance au dessus des lois en ont payé le prix!

 

En mémoire de toutes les petites victimes, en soutien à leurs familles,

Je vous remercie de m’avoir lue jusqu’au bout.

=^. .^=artine

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes:

 - qu'il ne soit pas coupé
 - qu'il n'y ait aucune modification de contenu
 - que vous fassiez référence à notre site: 
http://www.grifelins.com/
 - que vous mentionniez le nom de Martine F Morel

 

POUR EUX  visitez, commentez, relayez, abonnez-vous.

 

Chaque parole, chaque acte, si modeste soit-il, ajoute une pierre à l'édifice.

 

MERCI