J’ai visité ce début Août l’exposition l’Art et Le Chat au Musée en Herbe à Paris.

DSC04293

Saviez-vous que Le Chat est grand amateur d’œuvres d’art, qu’il en est même passionné, qu’il les revisite et les commente avec la philosophie, la tendresse et l’ironie qu’on lui connait, laissant tout de même de temps en temps la parole à Philippe Geluck :

« Je serais le plus heureux des hommes d’apprendre que mes petites facéties ont pu donner envie à mes lecteurs de courir au musée, d’aller voir des expositions d’art, d’ouvrir un dictionnaire ou de vouloir se renseigner, via le Net, sur qui était Arcimboldo ou Le Titien. J’aimerais que mes tableaux et mes dessins, au-delà du sourire qu’ils provoqueront, donnent envie aux jeunes visiteurs de s’intéresser aux images, de les comprendre, de s’y plonger, de se les approprier et, d’un jour, les utiliser de façon directe ou détournée dans leur propre parcours. » P. G.

Le bleu Klein, le Martyre de Saint Sébastien, la lumière de Vermeer, les lacérations de Fontana, le Cri de Munch, le pop art de Warhol, les compressions de César, les fresques de Keith Haring  et tant d’autres œuvres d’art emblématiques sont passées par la lorgnette du Chat…

martyre du chat

klein

keith Hairing

 Alors, si chat vous dit, c’est jusqu’au 5 janvier 2017 au Musée en Herbe à Paris.

chat a l'air bien

Si vous ne pouvez y aller,  Le Chat vous donne rendez-vous ici :

https://www.youtube.com/watch?v=VEbGydYx6QI

Casterman a également édité pour l’occasion un livre-catalogue aussi drôle qu’intelligent. Philippe Geluck y présente son rapport à l’art pictural et commente ses œuvres pastiches. Sylvie Girardet a rédigé textes et notices biographiques. Une manière bien plaisant d’apprendre.

elle m'adore 2

Alors, merci qui ? Merci Le Chat !

=^..^=artine