La SPA fête ce soir en prime sur France 2 ses 170 ans!

 

les170ansune-1012291"170 ans de la SPA, les plus belles histoires..."

 

La SPA a été créée en 1845 par Etienne Pariset. Son premier combat se porta vers la protection des chevaux. Au fil des années, elle grandit en même temps que l'intérêt porté aux animaux par la société de l'époque. De nombreux intellectuels, défendirent le combat de la protection animale.

Le 2 Juillet 1850 : Sous la pression de Victor Hugo, l'Assemblée Nationale adopte la Loi du Comte Grammont qui sanctionne pour la première fois les brutalités commises à l'encontre des animaux domestiques :

"Seront punis d'une amende de cinq à quinze francs, et pourront l'être d'un à cinq jours de prison, ceux qui auront exercé publiquement et abusivement de mauvais traitements envers les animaux domestiques. La peine de la prison sera toujours appliquée en cas de récidive".

 

Victor Hugo

 

Avec Victor Hugo, les animaux tenaient un combattant de génie. Avec quel souffle il écrit à un homme partant à la chasse!

 

"Oui, l'homme est responsable et rendra compte un jour.

Sur cette terre où l'ombre et l'aurore ont leur tour,

Sois l'intendant de Dieu mais l'intendant honnête.

Tremble de tout abus de pouvoir sur la bête.

Te figures-tu donc être but final

Que tu puisses sans peur devenir infernal,

Vorace, sensuel, voluptueux, féroce,

Echiner le baudet, exténuer la rosse,

En lui crevant les yeux engraisser l'ortolan,

Et massacrer les bois trois ou quatre fois l'an?

Ce gai chasseur armant son fusil ou son piège,

Confine à l'assassin et touche au sacrilège.

Penser, voilà ton but, vivre, voilà ton droit.

Tuer pour jouir, non. Crois-tu que ce soit

Pour donner meilleur goût à la caille rotie,

que le soleil ajoute une aigrette à l'ortie,

Peint la mûre, ou rougit la graine du sorbier?

Dieu qui fait les oiseaux ne fait pas le gibier. "

 

Ce soir, Natacha Harry, Présidente de la Société Protectrice des Animaux nous invite à venir fêter sur Antenne 2 les 170 ans de la SPA. Pourrait-elle aujourd'hui, médias contre génie,  et les yeux dans les yeux rendre compte à  Hugo ?

 

Natacha Harry

 

Soutenir ce regard...

 

Victor Hugo 2

 

Et nous, le pourrions-nous ? En faisons-nous assez ?

Posons-nous la question en ce début d'année!

=^..^=artine

 

 

POUR EUX  visitez, commentez, relayez, abonnez-vous.

Chaque parole, chaque acte, si modeste soit-il, ajoute une pierre à l'édifice.

MERCI

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes:

- qu'il ne soit pas coupé
 - qu'il n'y ait aucune modification de contenu
 - que vous fassiez référence à notre site: http://www.grifelins.com/
 - que vous mentionniez le nom de 
Martine F Morel