90908020_o

Moi, dénommé Bambino par ma protectrice, chat stérilisé et sans domicile fixe, ai fait le choix de circuler librement, et avec l’autorisation écrite de mon Maire, sur le territoire où je suis né, suite à l’abandon, par des ignorants, de ma mère, de mon oncle, de mon neveu etc…  

Certains membres de ce clan ont été adoptés. Nous-mêmes cohabitons sur un territoire où l’ignorance, alliée à la pulsion la plus basique, a assassiné quelques-uns de nos semblables. Notre protectrice tremble pour nous. Aidez-la, aidez-moi, aidez-nous.  Prouvez-nous et prouvez-Vous, que Votre Démocratie, ce n’est ni le piège, ni le poison, ni le fusil, ni l’omerta, ni les sinistres et occultes couloirs de la lucrative entreprise fourrière, mais que ce sont, au contraire, les volontés de terrain, le respect des règles et des lois, la négociation, la tolérance, les miracles de l’éducation. Aidez nos protecteurs, aidez nos ambassadeurs auprès des pouvoirs publics. Ne vous taisez pas face à la cruauté. Dites ce que vous savez. Travaillez à mettre en place, et à faire respecter, dans chacune de vos communes, le cadre existant, et légalisant notre présence. Si vous nous aimez, évitez à notre espèce le seul et unique destin de minous obèses étalés sur des canapés. Devenez garants de notre  droit de circuler et d’opérer notre magie sur vos trottoirs et vos jardins.

Les lois existent. Saisissez-les tant que vous pourrez.

Je ne sais pas lire, vous, si: http://www.scc.asso.fr/Arrete-du-3-avril-2014 chapitre 5, relatif aux fourrières.

 

Merci. Po =^..^=artine

 

Soutenez notre Réseau Grifélins!

 

 

 

Soutenez notre blog en vous abonnant et commentant!

 

 

 

Soutenez notre page face book en likant, commentant et partageant.

 

 

 

Aidez-nous à les aider.

 

 

 

La solution vient aussi et surtout de vous.

 

 

 

N’hésitez pas à contacter l’auteur.