Bouchon au garage

Dernièrement, quelques-un(e)s de nos Grifélins ont trop cruellement payé, par leur massacre en règle, le prix de leur liberté. J’ai payé très fort également, en culpabilité et en doute. Ne pas sombrer… Pour tenir, s’en tenir aux faits.

Alors, quel est le bilan ? Qu’ai-je fait sinon venir les nourrir, venir les appâter, venir les livrer à la perversité d’un amateur de cibles vivantes ? Totale aberration !

Echec ! Echec ! Echec !

Et maintenant, qu’est-ce que je fais avec ça ? Chat libre, est-ce possible ? Le prix en vaut-il la peine ? A ma demande, le Maire a immédiatement reconduit mon autorisation de nourrissage de la dizaine de  chats SDF survivants de la commune. Il a pris l’engagement de faire porter au bulletin municipal un texte relatant les faits et reprécisant le cadre légal entourant ces animaux. Mais un papier est un bien faible bouclier face à une cruauté bête, sournoise, aveugle et systématique. Un Maire peut-il  se tenir 24 heures sur 24 derrière chacun de ses administrés ? La Gendarmerie de proximité écouté, pris note des faits et a conseillé l’enclos… Les rentrer uns à uns ? Mes locaux ne sont ni extensibles, ni hermétiques. Et qu’est-ce que cela signifierait pour des animaux nés dehors et heureux d’y vivre ? Chaque soir, je tremble pour eux, je tremble de ne pas les retrouver le lendemain. Je me dis que le bruit fait autour de cette affaire les protégera un moment. Je me dis qu’ils ne savent pas, comme moi, les risques liés à  leur vie dehors. Quand j’arrive, ils accourent en pleine confiance.  

Tous du même clan.

Il en reste cinq dans le grand parc.

Il en reste deux dans notre jardin.

Ces deux là sont plus dociles. La petite Bouchon,de robe arlequin, a finalement fait le choix de se réfugier sous l’établi de mon époux. Où a-t-elle dormi durant ses huit années passées dehors ? Réfugiée dans un recoin sombre de grange ? Assez discrète en tous cas pour ne pas se faire repérer. Elle passera l’hiver au chaud. Et au printemps, elle choisira. Dedans, ou dehors. Sans doute les deux. A moi de faire en sorte qu’elle trouve de bonnes raisons de rentrer la nuit. A suivre, avec un Charlie gris et blanc à moustache qui semble vivement intéressé par des lieux aussi odorants.

=^..^=artine

 

Soutenez notre Réseau Grifélins!

 

 

 

Soutenez notre blog en vous abonnant et commentant!

 

 

 

Soutenez notre page face book en likant, commentant et partageant.

 

 

 

Aidez-nous à les aider.

 

 

 

La solution vient aussi et surtout de vous.

 

 

 

N’hésitez pas à contacter l’auteur.