Bonne nouvelle !  Le Papet va beaucoup mieux.

Il réclame à nouveau ses repas, à corps et à cris, et défend sa gamelle contre toute approche poilue. Les câlins un peu braques à mon endroit font également partie du rituel. En ce qui concerne les inhalations, il a parfois tendance à présenter son derrière aux fumigations, mais, en dépit de cette variante toute personnelle, ça semble fonctionner…

chat-aerosoltherapiehttp://www.vetup.com/articles-veterinaires/categories/81-huiles-essentielles/468-aerosoltherapie-chien-chat-cheval#.U4iED3Yw2M0

Pour le cas où le week end n’aurait pas vu d’amélioration de son état, j’avais prévu une autre stratégie : l’aérosolthérapie. Il s’agit de la pulvérisation d’un cocktail d’huiles essentielles-antibiotiques-anti-inflammatoires permettant d’agir directement sur le lieu de l’affection. La clinique vétérinaire est équipée d’un appareil appelé nébulisateur pneumique. L’animal est placé dans une boite. Un petite compresseur envoie de l’air comprimé jusqu’au réservoir contenant le mélange à propulser dans l’habitacle. L’air comprimé peut aussi être remplacé par de l’oxygène pour soulager les animaux en détresse respiratoire. Par précaution, vous pouvez vous informer des cliniques vétérinaires disposant de ce type d’appareil.

Espérant vous avoir été utile, je vous dis à très bientôt, et encore merci.

=^..^=artine

 

 

Soutenez notre Réseau Grifélins!

 

Soutenez notre blog en vous abonnant et commentant!

 

Soutenez notre page face book en likant, commentant et partageant.

 

Aidez-nous à les aider.

 

La solution vient aussi et surtout de vous.

 

N’hésitez pas à contacter l’auteur.

 

 

 

A l'avance, je vous remercie.

 =^..^=artine