Chers sympathisants, chers visiteurs, chers adhérents, chers futurs adhérents,

Je ne résiste pas au bonheur de partager avec vous le courriel que m’adresse 30 Millions d’Amis. Vous êtes partie prenante dans cette réussite, vous qui avez soutenu notre action sur le terrain, vous qui encouragez le blog Grifélins depuis sa création en septembre 2013. Ensemble, nous affaiblirons la barbarie en franchissant les murs de l’ignorance et des idées reçues. Voici donc, Pour vous aussi,  ce courriel :

 « Chère Martine,

Vous faites partie des 700 000 personnes qui ont signé notre pétition pour un nouveau statut juridique de l’animal dans le code civil, et je vous remercie pour cette mobilisation sans précédent !

Ce mardi 15 avril 2014, un premier pas a été franchi à l’Assemblée nationale. Les députés ont voté en faveur  de la reconnaissance du caractère d'être vivant et sensible  de l'animal dans le Code civil. Nous nous réjouissons de cette avancée même si nous regrettons qu'une 3e catégorie propre pour les animaux n'ait pas été créée à côté de celles des « Personnes » et des « Biens ».

Cette étape importante est le résultat de votre mobilisation ainsi que celle de nombreux intellectuels et juristes qui travaillent à nos côtés depuis de nombreuses années pour faire avancer cette question.

Mais le combat n’est pas terminé, puisque d’autres étapes législatives sont à venir dans les prochaines semaines avant l’adoption définitive de ce texte.

Nous devons donc tous rester mobilisés.
Nous vous appelons dès aujourd’hui à renforcer la visibilité de cette cause sur les réseaux sociaux pour que le processus initié par les députés permette de voir aboutir cette évolution » !

 

1560595_269309199909838_9167441732412406787_n

Ce chat a été pris dans un piège à collet. Il s’est débattu de longues heures jusqu’à ce que son dernier souffle délivre d’une folle souffrance  son corps lentement coupé en deux.  

Non, un animal n’est pas un objet. Que l’on vend, que l’on prend, que l’on jette, que l’on sacrifie, que l’on piège, que l’on tue… Continuons la lutte, afin que la bêtise et l’inconscience, alliées à la cruauté y réfléchissent à deux fois avant de croire qu’elles peuvent impunément perpétrer ceci, à l’abri d’un fourré, d’un mur, ou d’un jardin. Ceci est l’acte d’un barbare. Ceci menace nombre d’innocents de la faune sauvage. Et ceci menace aussi peut-être sournoisement votre propre animal. S'il n'est pas identifié, vous ne pourriez pas demander justice. Cette image est choquante ? Regardez- la bien. L’image, non. C’est le fait qui est choquant. La loi n’est pas claire, l’acte de barbarie est puni, mais l’objet qui le permet, ici le piège à collet, est légal. Regardons, informons et agissons. Et faisons, par la force de nos paroles et de nos actions, que cette image reste, pour les générations futures, tristement emblématique d’un passé révolu :

Signez tout de suite la pétition : 

http://www.aspas-nature.org/agir/petitions/non-aux-pieges-tuants/      

 

Merci.

=^..^=artine

 

 

Soutenez notre Réseau Grifélins!

 

Soutenez notre blog en vous abonnant et commentant!

 

Soutenez notre page face book en likant, commentant et partageant.

 

Aidez-nous à les aider.

 

La solution vient aussi et surtout de vous.

 

N’hésitez pas à contacter l’auteur.

 

 

 

A l'avance, je vous remercie.

 =^..^=artine

 

 

 

POUR EUX  visitez, COMMENTEZ, relayez, abonnez-vous.

 

 Chaque parole, chaque acte, si modeste soit-il, ajoute une pierre à l'édifice.

 

 MERCI

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes:

- qu'il ne soit pas coupé
 - qu'il n'y ait aucune modification de contenu
 - que vous fassiez référence à notre site: http://www.grifelins.com/
 - que vous mentionniez le nom de 
Martine F Morel