Et si on prenait un chien ? Mais on a un chat…. Ou inversement ?

Marco_Post(1)

La cohabitation chien/chat est-elle possible ? Bien sur, sous certaines conditions. Dans le respect de la nature de chacun. Les solutions sont à définir au cas par cas. Voici cependant quelques pistes :

Cas n°1, l’idéal : Un jour, un chien…

Il m’a fallu un chien ! J’avais pris la précaution appelé la S.P.A. pour réserver un grand dadais ni jeune, ni vieux, ni beau, ni moche. Une seule contrainte : qu’il tolère les chats. Sitôt testé dans l’enclos à chats, sitôt adopté ! Les 40 Grifélins ont donc eu un chien, mais ont toujours nié toute responsabilité concernant les accessoires présents sur la photo.  Marco, le berger de chats, Marco, le radiateur pour chats,  Marco,  le chien idéal pour des chats une fois l’odeur admise, cette bonne odeur de cabot qui me manque tellement aujourd’hui.   Mais il faut aussi le dire… Marco, le dégustateur occasionnel de crottes de chats…  ben quoi ? Normal !... les humains ne savent pas ce qui est bon ! J Car à l’état sauvage, les chiens chassaient des herbivores dont ils dévoraient les intestins et leur contenu succulent par lequel ils commençaient. Ne hurlez surtout pas sur le chien ! Double erreur ! Vous effraieriez le chat et le chien ne comprendrait pas votre révolte.  Il adore ça parce que c’est pour lui une sorte d’apéritif ! Alors, comme il n’ya que vous que cela incommode, mettez la litière du chat hors de portée du chien. Et pour ce qui est du repas lui même, une règle d’or : en bas pour le chien, en haut pour le chat !

Marco pinces

Cas n°2 : Trop tard ! Mon chien, adopté sur un coup de cœur, court après mon chat.

Rien de plus naturel ! Etre chien, c’est instinctivement poursuivre  ce qui fuit. Etre chat, c’est instinctivement  fuir ce qui poursuit.  Heureusement, un chien sait être maîtrisé. Un chien sait obéir.  Un chien sera heureux de Vous obéir. Un  chat, lui, sera heureux de se sentir en sécurité et d’être certain qu’il pourra se mettre hors de portée de l’enthousiasme du chien, en hauteur. Le dessous d’une voiture représentera aussi pour lui une solution satisfaisante. Ne négligez pas les précautions. Le jeu peut tourner à la tragédie et sachez qu’un chien qui tue un chat recommencera obligatoirement! Reprenez les bases progressivement. Observez finement.  Prévoyez laisses et barrières. La simple curiosité du chien ne sera pas du tout appréciée, mais alors pas du tout, sauf si le chat a été socialisé au chien précocement. La position d’invite au jeu, les jappements joyeux  ne seront pas les bienvenus.  Quand à l’odeur !!!... Mais avec de la patience, l’amitié peut prendre et se sceller indéfectiblement.  A vous d’en être le médiateur. Vous serez récompensés de votre patience.

Cas n°3 : Trop tard ! Mon chat menace mon chien, surtout si c’est un chiot.

Apprenez au chiot à tempérer son enthousiasme. Là encore, le chat doit sentir qu’il peut battre en retraite. Aménagez votre maison afin de réserver un espace de tranquillité au chat. Son territoire, c’est sa vie. Pour le chien, c’est vous sa vie. Les quiproquos peuvent dégénérer. Par exemple, si le chat bat de la queue, le chien peut prendre cela pour une invite. Le chat, s’il se sent contraint ou même en acceptant avec enthousiasme la session de jeu pourra involontairement infliger au chien une blessure cornéenne  par un coup de griffe malencontreux. Ce type de blessure est très sérieux. Consultez d’urgence.

 Si l’expression selon laquelle « les chiens ne font pas des chats » est la préférée des Français, et que « se battre comme chien et chat »  est également une référence souvent citée, la cohabitation est tout à fait possible, et même amicale, si l’on prend le temps des présentations et de l’apprentissage de la politesse de l’autre.

Marco

Le texte ci-dessus était d’abord  un hommage à mon bon Marco. Les 2  cas suivants se sont contentés de présenter le B.A.BA de la question. Pour des pistes de réflexion individualisées, vous pouvez contacter l’auteur qui se fera un plaisir d’essayer de  vous apporter des solutions qui iront du A. de Amitié au T. de Tolérance.

Alors, à bientôt ?

 

=^..^=artine

 

Soutenez notre Réseau Grifélins!

 

Soutenez notre blog en vous abonnant et commentant!

 

Soutenez notre page face book en likant, commentant et partageant.

 

Aidez-nous à les aider.

 

La solution vient aussi et surtout de vous.

 

N’hésitez pas à contacter l’auteur.

 

 

 

A l'avance, je vous remercie.

 =^..^=artine

 

 

 

POUR EUX  visitez, COMMENTEZ, relayez, abonnez-vous.

 

 Chaque parole, chaque acte, si modeste soit-il, ajoute une pierre à l'édifice.

 

 MERCI

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes:

- qu'il ne soit pas coupé
 - qu'il n'y ait aucune modification de contenu
 - que vous fassiez référence à notre site: http://www.grifelins.com/
 - que vous mentionniez le nom de 
Martine F Morel