PostJeM'appelleRani

Je m‘appelle Rani. Avant, « il » m’avait donné un autre nom. Avant qu’ « il » ne me débarque chez un vétérinaire, accidentée, très mal en point, avec mes 3 chatons âgés de 3 semaines à peine. « Il » a dit qu’il m’avait trouvée ainsi, docile, sociable, avec 3 chatons de moins de 3 semaines, qui marchaient à peine, ronronnant, eux aussi… dans la rue… c’est ce qu’ « il » a dit… Vous y croyez, vous ? « Il » ne pouvait pas nous garder. C’est ce que beaucoup disent.

Nous sommes restés une semaine en clinique, moi sous perfusion, avec mes 3 petits qui tétaient, qui vivaient. Là non plus on ne pouvait pas nous garder. L’hôpital, ça n’est pas une vie. Nous avons été accueillis à la chatterie de M.I.F. Vous pouvez nous voir à notre arrivée, dans la rubrique « ils sont à adopter » du blog. Mes 3 jolis petits matous, Merlin, Randy et Sam ont trouvé des foyers. Ce sont de bons garçons, à ce que l’on me rapporte. Ils sont partis un à un. Les humains pensent que nous ne savons pas compter. Bref…

J’ai été opérée pour ne plus faire de petits. Il parait que nous autres, chats, sommes trop nombreux. A qui la faute ? Un matin, un carton a été déposé à la fenêtre de la chatterie. Dedans, 4 chatons, les yeux à peine ouverts. Je les ai nourris, sans hésiter un seul instant. (Toutes les chattes ne le font pas.) Les 2 derniers, Cléo et Rambo partiront bientôt ensemble. Je le sens. Mais, moi, je resterai. Personne ne me demande. Ils sont nombreux ici, que personne n’a demandés. Trop roux, trop noir, trop poilu, trop griffu, trop bavard, trop silencieux, trop collant, trop méfiant, trop petit, trop gros, trop maigre, bla bla bla … trop chat quoi ! Moi, je m’entends avec tout le monde.

Personne ne se plaint ici. Il n’y a pas de conflit. On veille bien sur nous. Nous apercevons à travers la grille du jardin certains de nos congénères qui préfèrent déambuler aux alentours, en semi-liberté. On leur a fait des abris, et ils sont nourris 7 jours sur 7, 365 jours sur 365. Ils ressemblent à des chats de maison. Ainsi, ils sont moins la cible de personnes malveillantes. Ils se méfient de tous, sauf de Martine. Je peux vous dire qu’ils ne connaissent qu’elle au village.

De nombreuses auberges M.I.F. apprennent à fonctionner sur le modèle de la chatterie. L’hiver approche. Nos besoins en soins et nourriture s’intensifient. Nous savons que nos protectrices y pourvoiront de toutes leurs forces et de tous leurs moyens. Vous leur apporterez votre soutien n’est-ce pas ?

N’AVEZ-VOUS PAS TOUJOURS ETE AU RENDEZ-VOUS ?                               

Ce 17 novembre 2012

Rani.

 

Réédition du billet du 17 novembre 2012 préalablement publié sur le blog du Mouvement pour l'Intégration des Félins http://mifelins.canalblog.com

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes:

 - qu'il ne soit pas coupé
 - qu'il n'y ait aucune modification de contenu
 - que vous fassiez référence à nos sites: http://www.grifelins.com/ http://mifelins.canalblog.com
 - que vous mentionniez le nom de 
Martine F Morel.

Vous pouvez reproduire ces photographies et en donner copie aux conditions suivantes:
 - qu'elles ne soit pas coupées
 - qu'il n'y ait aucune modification de contenu
 - que vous fassiez référence à notre site: http://www.grifelins.com/
 - que vous mentionniez le nom de Martine F Morel

 - qu'elles ne soit pas utilisées à des fins commerciales